Le manioc joue un rôle important dans la sécurité alimentaire du Cameroun. Sa consommation et sa transformation est en pleine évolution. Pour soutenir sa production , Jangolo juge bon d’éduquer les agriculteurs sur sa surveillance phytosanitaire.

C’est quoi la surveillance phytosanitaire?

La surveillance phytosanitaire est l’ensemble des mesures visant à stopper l’introduction, la croissance et le développement des nuisibles au sein des champs et des entrepôts. Pour ce faire, il faut tout d’abord inspecter de façon régulière les plantes en champs et les produits végétaux en entrepôt. Ensuite, il convient de trier ou d’isoler les plantes suspects.

Cas du manioc

Premièrement nous allons vous présenter comment effectuer la surveillance phytosanitaire au niveau de la bouture.

Semences de manioc : la production des boutures - La Voix Du Paysan

Pour commencer, il faut toujours vous assurez que la bouture est certifiée. Ensuite, il faut vérifier les étiquettes sur les fagots de boutures. Les étiquettes ne doivent pas être falsifiées ou photocopiées. Aussi, les boutures ne doivent pas avoir passées plus de six ( 06 ) semaines conformément aux dispositions réglementaires. Et, les boutures ne doivent présentées aucune trace de moisissures et/ou des insectes.

Passons à la présentation de la surveillance phytosanitaire au niveau des champs.

Le manioc est-il calorique ? - Le blog Anaca3.com

La surveillance phytosanitaire au niveau des champs consiste dans un premier temps au contrôle régulier des champs, en vue de prendre des mesures visant à empêcher l”installation et le développement des nuisibles.

Puis, il faut observer et noter les anomalies sur les plantes ( plante malade, feuilles rongées, décoloration des feuilles…) , n’oubliez pas que la présence d’une anomalie doit faire l’objet d’une action. Aussi, rassurez-vous de récolter les tubercules dès la maturité physiologique.

En fin, une fois l’anomalie détectée, hâtez-vous de vous procurez un pesticide adapté pour éliminer l’action des nuisibles. Les pesticides homologués par le Ministère de l’Agriculture sont vivement recommandées.

Jangolo adresse son message de soutien à tous les agriculteurs, ensemble nous porterons haut les flambeaux de l’agriculture au Cameroun.

Catégories : Nouvelles