L’agriculture est un secteur porteur, mais il faut savoir s’y prendre au risque de se mettre dans des situations inconfortables. De plus en plus de personnes de tout les générations initient des projets agricoles au Cameroun. Cependant, on constate un nombre d’échec grandissant parmi ceux qui s’y essaient.

Dans ce billet, nous voulons partager avec vous, cinq des précautions qui nous semblent importantes à prendre pour éviter d’être victime des causes les plus récurrentes d’échec de projets dans le secteur agricole.

1 | Prenez le temps qu’il faut pour constituer la bonne équipe.

Un projet agricole c’est avant tout un projet pour lequel vous aurez besoin d’un certain nombre de ressources et de connaissances : technique, gestion et financière. 60% des fermiers que nous avons enquêté affirment avoir perdu plus de la moitié de leur capital initial à cause des erreurs liées à la qualité du personnel.

Il est donc important de prendre le temps de rechercher les bonne ressources spécialisées dans les domaines de votre projet afin de limiter les pertes dues aux erreurs d’amateurs. En général, plusieurs apprenants se font passer pour des experts, il vous faut donc être très vigilants et méthodique dans votre processus de sélection des membres de votre équipe.

Pour accompagner les porteurs de projets agricoles, Jangolo via sa plateforme www.farmer.cm met à votre disposition une base de donnée de spécialistes dans laquelle vous trouverez des  contacts pour le lancement de votre projet. Cela dit il est important de savoir qu’à la fin de la journée, seule votre capacité à faire le tri vous permettra de rapidement constituer cette équipe.

2 | Intéressez vous au circuit de distribution avant de vous lancer dans la production

En moyenne près de 60% des nouveaux fermiers se rapprochent de nous par mois pour la distribution de leurs productions. De plus ceux-ci viennent en générale entre deux à trois jours après leur récolte, avec des produits qui ont entamés leur pourrissement. Ceci illustre clairement le fait que très peu de fermiers prennent le temps de rechercher à l’avance des circuits de distribution pour leur production. Jangolo vous offre deux outils pour résoudre ce problème :

  • Vendre vos produits via www.jangolo.cm : Nous disposons d’un site internet de vente en ligne qui permets aux ménages de faire leur marchés en ligne pour une livraison à domicile. Vous pouvez rejoindre la liste de nos fournisseurs afin de bénéficier des avantages de notre réseau de distribution. En plus, nos fournisseurs bénéficient d’informations stratégiques sur la demande du marché.
  • Vendre vos produits via www.agro.cm : Nous avons mis sur pied, un site internet complètement destiné à la vente de gros. Sur ce site le fermier peut entrer en contact avec les grossistes afin d’enregistrer facilement des commandes pour leurs productions.

3 | Documentez vous sur le cœur d’activité de votre projet

Pour être en mesure de valider ou évaluer les performances des personnes ou des entreprises auxquelles vous faites appel pour la gestion de votre projet, il est important que vous soyez vous même averti, surtout si vous n’êtes pas à la base fermier.

Sur www.farmer.cm nous avons réunit un ensemble de documents et répertoriés une liste de vidéos qui pourraient vous inspirer ou vous orienter dans le déploiement de votre projet. En outre, une grande partie de l’apprentissage du jeune agriculteur se faisant auprès des autres fermiers, nous avons mis sur pied un forum sur lequel vous pouvez poser vos questions à notre réseau de plus de 8000 fermiers. Alors, n’hésitez pas de prendre part aux nombreux ateliers de formations organisées dans les différentes villes du Cameroun sur des thèmes liés à l’agriculture. Vous trouverez sur notre site la liste des évènements agricoles à venir.

4 | Soyez réaliste et pragmatique

Si la période de culture se passe mal, c’est que la récolte se passera mal. Si vous faites des pertes à première production et vous ne changez rien à votre fonctionnement, sachez que vous perdrez aussi la seconde production.

40% des fermiers que nous avons approché nous ont déclaré ne pas savoir s’ils ont gagné de l’argent ou perdu de l’argent après la commercialisation de toute leur production. Plus de 60% des fermiers ne peuvent pas dire a deux jour de la récolte le coût de production de leur produit par unité.

Pour prendre des décisions performantes, il faut avoir de bonnes informations, et pour cela, il faut un bon outil de collecte de données. C’est pour répondre à cette problématique que Jangolo à mis sur pied l’application de gestion adaptée au fermier local. Celle ci lui permet de mieux s’organiser, et de prendre des bonne décisions avant qu’il ne soit trop tard. A ce sujet vous pouvez lire notre article sur Comment augmenter ses chances d’avoir accès au crédit . N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur l’utilisation de la plateforme de gestion.

5 | Commencez petit et grandissez progressivement

On a souvent cet ami, ce frère, cette sœur qui du jour au lendemain décide de se lancer dans l’agriculture sans expérience précédente mais en démarrant sur un projet d’une dizaines d’hectares. Ceux-ci représentent les cas les plus dramatiques d’échec violents.

Pour partager notre leçon avec vous sans entrer dans le détail : Il est bien de penser grand, mais dans l’implémentation nous vous recommandons de commencer petit (sur de petite superficies) et augmentez votre surface une fois que vous avez maîtrisé tout le circuit de production et de distribution nécessaire au succès de votre projet.

Vous avez un avis par rapport à ces cinq recommandations ? vous avez une expérience qui confirme ou qui infirme ce que nous présentons sur ce billet ? nous vous invitons à partager avec nous soit en commentaire ci dessous, soit par email info@farmer.cm