Agroécologie ou comment produire autrement…?

Publié par Daniel Omam le

L’agroécologie, ou agro-écologie, est une notion qui désigne un ensemble, réunissant théories, et pratiques agricoles qui, elles s’inspirent de connaissances écologiques, de la science agronomique et du monde agricole. Au cours de son développement, elle mobilise largement toutes les sciences sociales.

Elle comprends également des pratiques du domaine agricole. Elle propose notamment des systèmes de production basés sur les processus et fonctions écosystémiques. Parmi lesquels nous comptons: l’agriculture biologique, la biodynamie, l’agriculture naturelle, l’agriculture régénérative et/ou de conservation, l’agroforesterie, ainsi que des pans de la permaculture… Dans une perspective de développement durable.

Des théories, pratiques et mouvements, qui, sont interaction constantes, et ce de différentes manières. Principalement en fonction du milieu. Au cours de son avancé, elle mobilise, et intègre de manière inclusive toutes les sciences, y compris les sciences sociales.

Comment produire autrement avec l’agroécologie?

L’agro écologie, en qualité de notion scientifique, qui appliquent les principes de l’écologie à l’agriculture, va continuer de se développer et s’étendre. Cette idéologie naîtra pour trouver des solutions palliatives ou alternatives à la révolution verte, qui, elle, connaît des limites: dégradations environnementales, impacts sociaux, économiques et culturels…

Les scientifiques s’accordent par ailleurs à dire que les problèmes écologiques, sont à majorité liés à la pratique de l’agriculture intensive. Des pratiques, telles l’utilisation massive et intensive de pesticides, ou encore le labour intensif… Des actions qui seraient à l’origine de phénomènes destructeurs et dégradants. L’on peut citer ici: la dégradation de la qualité des sols, disparition de la biodiversité, homogénéisation des cultures… Sans oublier le réchauffement climatique, qui est sans nul doute la conséquence immédiate, ayant le plus de répercussions.


De plus en plus de chercheurs, militants et agronomes plaident donc pour une redéfinition des principes agricoles. Un changement, qui permettrait notamment à nos sociétés de produire de manière plus respectueuse. L’agro-écologie tente donc de répondre à cette nécessité. Une réponse qui vise à produire un système agricole plus durable et plus écologique.