After Talk | Edition spéciale: Sommet Afrique – France.

Publié par Daniel Omam le

Jangolo Talk, est votre espace conversationnel autour de l’Agrobusiness… Il promeut l’entrepreneuriat au travers du partage d’expériences, de connaissances, de succès, mais aussi d’échecs.

Ce nouveau numéro, sera pour vous mais aussi pour nous une édition spéciale. Il est toujours question ici d’échanges et de partage d’expériences. Une interaction permettant de promouvoir et d’impacter de manière positive l’entrepreneuriat Africain dans sa généralité et Camerounais en particulier.

Grâce au sommet Afrique – France, auquel était convié Jangolo, au travers de son promoteur Bertrand FOFFE, il lui a été donné l’occasion d’échanger et d’interagir avec de nombreux entrepreneurs et acteurs du développement de l’Afrique. Qui sont ici issus de pays divers. Ils apportent chacun des idées innovantes et contribuent ainsi au rayonnement du continent. Cela permets aussi la valorisation des connaissances et de l’intellects présent sur ce continent. ce de toutes les nationalités.

Il est donc aisé de comprendre qu’ici, en Afrique, ce ne sont pas les idées qui manquent. Les hommes aux initiatives émergentes, capables de piloter, développer, et mettre en pratique ces idées ne font pas défaut. Il semble néanmoins régner au sein du microcosme des entrepreneurs une vision de l’entrepreneuriat assez bancale.

dans l’univers de ceux et celles qui veulent réussir, la solitude est reine. En effet, il n’est jamais question de synergies, d’entraide, ou de réseau de manière lisible. La raison de ce parcours quelque peu solitaire, est sans doute le besoin que sa vision,ces idées soient et demeurent fidèles, ou même le besoin de dire “j’y suis arrivé seul“. C’est donc une façon de concevoir les choses. Fait de plus en plus courant, il peut aisément se justifier. Comment? Voici comment: Combien d’entre nous “like“, “partage” ou même “commente” les publications d’entreprises camerounaises? Très peu. pourtant ces simples gestes, sont aussi une manière anodine de donner son approbation à une entreprise, et dans un même temps de valoriser cette dernière.

L’on peut critiquer avec raisons (ou pas) ce sommet, pour des raisons historiques, patriotiques, ou même mémorielles. Seulement si l’on veut bouger les lignes, même minimes l’on se doit de prendre part à l’action menée. En d’autres termes “si l’on veut du changement ou un simulacre de changement, l’on se doit d’être autour de la table de discussion“, plus que prendre part au changement, nous nous devons d’être nous même acteur(s) de ce changement.

Le sommet Afrique – France, qui aujourd’hui change d’approche, et tient à inclure tout un chacun, a réuni pour cette version nouvelle principalement des acteurs de la société civiles dont des entrepreneurs africains, pour montrer à sa manière ce que l’Afrique peut produire en termes d’innovations et ce dans tous les domaines.

Prenez rendez-vous et rejoignez nous lors du prochain live, qui se vit en simultané sur nos page facebook et chaîne youtube.