Le secrétaire général du ministère en charge de l’Économie (Minepat), Jean Tchoffo, a présidé ce 5 septembre à Yaoundé, une concertation avec les responsables des grandes entreprises du secteur agroalimentaire au Cameroun. Ceci dans le but de promouvoir l’utilisation accrue des intrants agricoles locaux dans le processus de production de ces entreprises.

Jean Tchoffo a salué les entreprises, qui ont perçu la nécessité de consommer les produits locaux. Celles-ci mieux que d’autres soutiennent  le développement économique du pays. À l’exemple de Guinness qui envisage de substituer le malt au sorgho. Puis, Nestlé qui introduit le poivre de Penja parmi les ingrédients du cube Maggi. Enfin, Camlait qui va ajouter à sa gamme de yaourts des variétés faites à base de soja produit localement.

Jean Tchoffo encourage les autres entreprises à suivre l’exemple des trois suscités. Car, indique t’il, les agro-industries au Cameroun continuent d’importer des intrants agricoles. Par ailleurs, efforts soutenus peuvent être rendus possibles localement, avec comme effets positifs la résorption du déficit de la balance courante, et la dynamisation de l’économie.

Catégories : Nouvelles