Vous êtes un jeune au chomage ? vous êtes un jeune avec un emploi stable ? vous souhaitez vous lancer dans l’agriculture ou l’agro alimentaire mais vous ne savez pas quelle approche adopter pour un debut. Dans cet article nous partageons avec vous quelques astuces adoptées de plus en plus par les jeunes dans les villes du Cameroun. 

1 | Participez au capital d’un jeune qui a déjà une marque établie

De nombreux jeunes camerounais se lancent dans la chaine de valeur agricole ces dernières années. Dans l’agriculture comme dans l’agro alimentaire, on les compte par centaines les nouvelles marques de produits agroalimentaires. Si vous avez un emploi et des épargnes, il est plus facile pour vous d’investir dans un projet qui a déjà fait ses preuves. 

Bien entendu il n’est pas question de vous lancer dans le projet du premier venu. Vous trouverez par exemple sur www.jangolo.cm tous les produits agroalimentaires camerounais qui sont en grande partie porté par des jeunes qui ont d’excellentes idée mais on dans certain cas besoin d’accompagnement financier et/ou autre. Ces petite entreprises aujourd’hui ont pour la plus part l’avantage d’avoir une page sur les réseaux sociaux qui vous permettrait de suivre leur activités afin de vous impreigner de leur vision et de leur positionnement. 

Une fois que vous êtes convaincu par l’une d’elles, vous pouvez vous rapprochez d’elle et savoir si vous avez des possibilités de participer. 

2 | Rejoignez une équipe de production en cours

Ils sont nombreux les jeunes qui viennent vers nous (Jangolo) pour trouver des partenaires pour production. Ils ont les uns, des terrains mais pas de capital pour commencer. D’autres ont la formations necessaire et le capital pour se lancer mais n’ont pas de terrain pour lancer leur activité. 

Que vous aillez un emploi ou non, ce type de partenariat pourrait facilement vous permettre de faire une bonne entrée dans le domaine. Par exemple si vous disposez d’un terrain d’exploitation et vous vous mettez avec une personne qui a l’expertise technique de production, vous pourrez apprendre de l’expérience de ce dernier. 

Cependant cette approche ne vous dispose pas de prendre toutes les mesure de sécurité. Comme dans toute activité, faite votre “due diligence” comme il se doit avant de vous engager. La consigne ici est de commencer petit et grandir par la suite. Il vaut mieux valider la technicité de votre nouveau partenaire sur une superficie reduite avant de vous lancer à la prochaine campagne sur des surface plus grandes. 

La suite dans le prochain billet…

Catégories : Nouvelles