La culture de la papaye est une activité agricole très rentable et relativement sûre. La papaye peut être cultivée pour les légumes, les fruits et les feuilles sèches. Découvrez comment démarrer une plantation de papayes et cultiver de la papaye à des fins lucratives.

Papaye est un fruit délicieux riche en vitamine C. C’est un fruit tropical et est un ingrédient médicinal de grande valeur.

papayes

Conditions idéales pour la culture de la papaye
Étant une plante tropicale un temps tropical est le plus approprié pour la plantation de papayes. Il peut pousser dans presque tous les types de sols.
Climat pour la culture de la papaye
Étant une culture tropicale, les cultures de papaye ont besoin d’un haut niveau d’humidité et de température. Il est sensible au gel et les fortes pluies peuvent causer des dommages. Il peut également pousser dans les zones subtropicales. Des zones proches des contreforts ont été trouvées pour être l’endroit parfait pour la culture de papaye. Il peut pousser bien au niveau de la mer et jusqu’à 600m d’altitude depuis le niveau de la mer. Au dessus de 600m, les fruits diminuent en qualité. Bien que la culture favorise des niveaux élevés d’humidité pour la croissance, elle a besoin d’un climat chaud et sec pour mûrir. Les racines étant peu profondes, la plante de papaye ne peut pas résister à des vents forts. La papaye peut aussi être cultivée en serre.

Sol pour la plantation de papaye
La papaye peut pousser dans une variété de sols. Cependant, un loam sableux riche est idéal pour la plantation de papayes. Il peut aussi bien se développer dans les sols alluviaux qui se trouvent le long des deltas et des berges. Cependant, il ne peut pas pousser dans les sols peu profonds ou les sols qui ne laissent pas l’eau s’écouler facilement. Un sol fertile, exempt de chaux et bien drainé est préféré pour la culture de la papaye.

Arroser l’usine de papaye
Les besoins en eau de la papaye dépendent des facteurs environnementaux de la zone tels que la lumière, la température, les précipitations, le vent, le type de sol, etc. Elle diffère également avec l’âge de la plante. Une jeune plante de papaye aurait besoin de plus d’humidité que les arbres plus âgés. C’est parce que les arbres plus âgés ont une croissance végétative plus lente. Par conséquent, les semis sont irrigués une ou deux fois par semaine alors que les arbres fruitiers ont besoin d’irrigation une fois tous les 15 jours. Les arbres plus âgés ont besoin de beaucoup d’eau. Cependant, ils ne peuvent tolérer la stagnation de l’eau, car leurs racines sont peu profondes et peu profondes. Il en résulte des «pieds mouillés» et un rendement inférieur en fruits. C’est pourquoi l’irrigation goutte à goutte dans la plantation de papaye est une bonne pratique.

Rotation des cultures avec la papaye
Papaye est généralement tourné avec des cultures comme la canne à sucre, le bambou, les céréales, les roseaux, etc.

Matériel de plantation pour la culture de la papaye
Les papayes sont commercialisées par les graines. Bien que la technique de culture tissulaire de la papaye ait été développée, elle est limitée aux laboratoires. Les graines de papaye ne peuvent pas être conservées longtemps contrairement à d’autres graines car elles perdent rapidement leur viabilité. Ils sont d’abord plantés dans des pépinières en poly-sacs. Les jeunes plantes nouvellement germés sont ensuite transplantés après 6-8 semaines.

Préparation des terres pour la plantation de papaye
Les terres destinées à la culture de la papaye doivent être bien protégées des vents forts et ne doivent pas être gorgées d’eau facilement pendant les pluies. En cas de vents forts, il doit y avoir des brise-vent autour de la terre. Les graines sont d’abord semées dans des pépinières et les semis sont transplantés dans le champ principal après environ 6-8 semaines de croissance.

Avant la transplantation, des fosses de dimensions 50cm x 50cm x 50cm sont creusées par mois et remplies de fumier de ferme, de déchets organiques et de terre. 2-3 plantes sont transplantés par fosse. Lorsque les plantes commencent à fleurir, une seule plante par fosse doit être conservée. Afin d’éviter les mauvaises herbes, le binage est fait régulièrement pour la première année. Une fois que les plantes commencent à fleurir, seulement 10% des plantes mâles sont éparpillées dans le verger pendant que les autres sont enlevés.

Maladie dans la plantation de papaye
Les principales maladies qui affectent la culture de la papaye sont l’anthracnose, l’oïdium, la pourriture des tiges et la fonte des semis. L’enregistrement de l’eau autour des racines est la raison principale de la pourriture. Le soufre mouillable, le carbendazime et le mancozèbe sont efficaces pour lutter contre ces maladies.

Les pucerons, les tétranyques rouges, les pyrales, les mouches des fruits, les charançons gris et les sauterelles sont les insectes qui attaquent les papayers. La destruction de la partie infectée et la pulvérisation d’un spray prophylactique aideraient à les contrôler.

La récolte de la papaye

Lorsque les fruits sont complètement développés et commencent à développer une teinte de couleur jaune, il est temps de les récolter. Une autre indication du temps de récolte est le latex. Une fois que le latex commence à virer au lieu d’être laiteux, les fruits doivent être récoltés. Toutes les variétés de papayes ne jaunissent pas en mûrissant. Certains deviennent jaunes tandis que d’autres restent verts même lorsqu’ils sont complètement mûrs.

La vie économique de la papaye dure au maximum 4 ans. Cependant, les agriculteurs ne prolongent pas leur vie au-delà de 2-3 ans à partir de la troisième baisse de production. Une bonne gestion agricole et des soins opportuns peuvent augmenter la production de papaye dans une large mesure.

Pratiques post-récolte
Au moment de la récolte, les papayes ne doivent pas subir de blessures ou d’imperfections. Ceux-ci peuvent entraîner un risque de contamination fongique. Dans ce cas, les fruits commenceraient à se décomposer rapidement, réduisant ainsi leur valeur marchande. Comme ce sont des fruits périssables, chaque papaye doit être emballée séparément dans du papier, puis placée dans des caisses en bois. Les caisses doivent être remplies de paille, de sciure de bois et d’autres matériaux mous pour protéger les papayes des blessures liées au transport.

La culture de la papaye ne demande pas trop de travail. C’est une culture polyvalente et peut être cultivée pour les légumes, les fruits et le latex, même les feuilles sèches ont une valeur marchande comme matière première pour la médecine.

Jangolo met à votre disposition plusieurs varieté de semences et même les papayes à maturité, disponibles sur ce lien www.farmer.cm ou sur notre application mobile à télécharger ici –> http://bit.ly/2LMYu0r