Le silicium est un des principaux composants structurels des différents tissus du corps humain, dont il assure la formation et la régénération. Le silicium « Si » est un oligoélément présent en très faible quantité dans l’organisme (environ 7 grammes).

Les rôles du Silicium dans l’organisme

Le Silicium est indispensable à un grand nombre de fonctions biologiques, et en particulier :

  • pour la santé des os
  • contre les maladies dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer

Le silicium est indispensable à la fixation du calcium et du magnésium. De ce fait, il participe à la formation du squelette. Il agit sur les os en toute indépendance de la vitamine D. Il est aussi reconnu pour agir sur la diminution des risques d’athérosclérose. Le silicium joue aussi un rôle essentiel dans le métabolisme du collagène, du célèbre acide hyaluronique dont vous avez sans aucun doute entendu parler dans des publicités pour les crèmes cosmétiques. C’est un véritable anti-vieillissant car il permet ainsi une meilleure élasticité de la peau et un retard du vieillissement de cette dernière. Il aide aussi à potentialiser l’action du zinc et du cuivre.

Ne cherchez pas bien loin !

Il se trouve principalement dans les eaux de boisson. On trouve de la silice à l’état naturel dans l’enveloppe des fruits et des céréales complètes, l’ail, les fraises, les pois frais, et surtout dans la prêle, l’os de seiche, l’oignon et le fenugrec. Dans l’alimentation, le silicium est surtout apporté par la prêle, l’ortie, les plantes hautes et fibreuses comme le bambou et les céréales complètes telles que le riz, le blé, l’orge, le son, l’avoine, l’épeautre et le sarrasin. Les légumineuses, les fruits secs et les fruits riches en pectine en sont également de bonnes sources. 

Nous retrouvons le silicium* essentiellement dans ces familles d’aliments :

  • Céréales complètes et dérivés : son, riz, blé, orge, avoine, épeautre, pain complet…
  • Légumineuses et légumes : haricots blancs, haricots verts, lentilles, laitue, navets, concombres, épinards, petits pois frais, champignons, radis …
  • Fruits à coque et fruits séchés : amandes, pistaches, noix du Brésil, noix de cajou, noix de coco séchées et dattes séchées…
  • Fruits frais : pommes, coings, bananes, mûres, raisins, myrtilles, agrumes…
  • Condiments, sauces et herbes : persil, ail, échalote, oignon, olives…

*En l’absence de teneur en silicium dans la base Ciqual 2013, nous ne sommes pas en mesure de l’indiquer pour chaque aliment de la liste ci-dessus.

Deux facteurs pourraient engendrer un risque de carence :

  • Le vieillissement de l’organisme : il faut savoir que le taux de silicium dans l’organisme diminue avec l’âge. L’organisme à partir de 50 ans assimile moins bien le silicium au niveau intestinal.
  • L’alimentation moderne : l’alimentation actuelle est de plus en plus pauvre en silicium en raison du raffinage des céréales et des traitements de l’eau.

Sources : regivia.com

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Catégories : AstucesFarm