Former sur une période de 3 ans, environ 908 délégués appartenant à 227 coopératives de producteurs de cacao, afin de transformer leurs organisations en des entreprises viables, durables et profitables. Ainsi se décline l’objectif de l’Académie des coopératives (Coop Academy) que vient de lancer au Cameroun la société Telcar Cocoa, négociant local de la firme américaine Cargill.

Dans les 45 centres de formation qui seront mis en place sur le territoire camerounais dans le cadre de cette initiative, apprend-on, les apprenants recevront des enseignements de «niveau universitaire sur la tenue et la gestion durable des organisations paysannes, tandis que les membres desdites coopératives recevront des coachings sur le terrain»

Financée à 70% par Telcar Cocoa avec le soutien de Cargill et à 30% par la Société financière internationale (Sfi), l’Académie des coopératives de producteurs de cacao est une composante du «Cargill Cocoa Promise» implémenté depuis 2010. Cette initiative vise trois objectifs principaux : mettre en place une chaîne d’approvisionnement du cacao mondial transparente, permettre aux producteurs d’obtenir de meilleurs revenus et niveaux de vie, puis fournir un approvisionnement durable du cacao et du chocolat.

Avant l’Académie des coopératives qui vient d’être lancée , le «Cargill Cocoa Promise» a déjà permis de former, entre 2011 et 2015, environ 21 000 producteurs de cacao aux bonnes pratiques, dans les régions du Littoral, du Sud-Ouest, du Centre et du Sud du Cameroun. Parmi ces producteurs déjà formés, 8000 ont reçu des certifications. Sur une période de 2 ans, notamment en 2014 et 2015, Telcar a distribué aux producteurs de cacao une enveloppe globale de 514 millions de francs Cfa au titre de primes à la qualité du cacao.

Sourcewww.investiraucameroun.com

Catégories : Farm